Arborescence des pages
ConfigureOutils de l'espace
Aller directement à la fin des métadonnées
Aller au début des métadonnées

LA FORMATION INGENIEUR CIVIL DES MINES

Les objectifs pédagogiques

Le projet pédagogique de l’Ecole vise à former des ingénieurs appelés à devenir des leaders, dont la performance intellectuelle et scientifique, la créativité, la responsabilité et l’exigence éthique, leur permettent d’appréhender le monde et d’évoluer en acteurs agiles et efficients des entreprises et des organisations.
Pour cela la formation s’appuie sur une solide culture scientifique, complétée par des connaissances en sciences humaines, économiques, et de gestion, par des cours d’humanité, par des enseignements partagés avec des écoles relevant d’autres disciplines et par l’enseignement des langues et cultures étrangères.
L’enseignement proposé au sein des départements a pour objectif de constituer un lien d’acquisition de savoirs et de compétences sur un domaine d’intervention de l’ingénieur, lui donnant ainsi une capacité d’expertise sur ce domaine. Il permet de mobiliser les connaissances scientifiques de base et contribue ainsi à développer l’esprit méthodologique et l’adaptabilité de l’ingénieur civil des Mines de Nancy.

Une pédagogie diversifiée

Une pédagogie différenciée qui reconnaît la diversité des talents et des intentions des étudiants et qui permet à chacun de se bâtir son cursus personnalisé de formation.

Reconnaître que les talents des élèves sont multiples et différents, c’est aussi reconnaître que leurs intentions d’évolution, notamment professionnelles, peuvent être très diverses, c’est leur donner la possibilité de faire des choix de cours et de comprendre le sens de leur choix, donc le sens de chacun des actes d’enseignement. A cet effet, l’école précise les objectifs de chacun des actes pédagogiques figurant au programme.
L’offre de formation, très importante, permet à l’élève de faire de multiples choix motivés, en particulier en deuxième et troisième année, et de construire ainsi son cursus personnalisé de formation.
Une pédagogie par l’action pour l’apprentissage du passage à l’acte : la prise de risque et l’exercice de la responsabilité.
L’apprentissage du passage à l’acte ne peut s’acquérir que par la pratique de l’action elle- même. A cet effet, l’élève est mis en situation d’action à de très nombreuses reprises en particulier dans le cadre des activités de projets et de stages ; la participation à des jeux d’entreprise, la pratique d’activités associatives périscolaires est également, à cet égard, une excellente école de formation, elle est à ce titre favorisée par l’école.

Une pédagogie pour l’apprentissage de la complexité

Le champ d’exercice de l’ingénieur est celui du réel donc de la complexité. L’élève est mis en situation d’apprentissage de la complexité à de multiples reprises au cours de sa scolarité en particulier dans le cadre des ateliers Artem (voir le chapitre consacré à cet effet) qui associe conduite de projet réel et apprentissage pluridisciplinaire, tant par la complexité du projet que par la composition des groupes d’élèves impliqués.

Une pédagogie d’apprentissage de la vie en société

L’ingénieur est non seulement le garant de la bonne application de la loi dans l’entreprise, c’est à dire des règles et règlements qui définissent l’organisation et le fonctionnement de la société ; il en est aussi très souvent l’auteur : producteur de règles et d’organisations nouvelles (démarche qualité, développement durable…).
Afin de préparer l’élève-ingénieur à l’exercice de ces responsabilités, Mines Nancy place l’étudiant, à l’école même, en situation pré-professionnelle d’exercice de droits et devoirs.
A titre d’exemple, la présence aux cours est obligatoire de la même façon que la présence de l’ingénieur sur son lieu de travail est requise quotidiennement.
Autre exemple : les étudiants sont invités à donner leur avis et à faire des propositions pour toute modification de règle de fonctionnement de l’école. Il leur est demandé périodiquement d’évaluer la qualité des enseignements et de participer aux réflexions sur les évolutions pédagogiques. L’école est par là-même un lieu d’apprentissage de l’exercice du pouvoir responsable.

Une pédagogie bâtie autour de deux temps interactifs et complémentaires

Il s’agit avant tout de former des têtes bien faites, capables de créativité et d’esprit entrepreneurial.
La formation de l’ingénieur civil des mines est bâtie autour de deux temps complémentaires :
• Un temps d’apprentissage encadré par l’école ; c’est le temps du cursus personnalisé de formation de l’élève-ingénieur qui ne dépasse pas 25 heures d’enseignement par semaine en moyenne ;
• Un temps d’auto apprentissage, en accompagnement du temps d’enseignement encadré mais aussi pour une implication effective dans une ou plusieurs activités associatives.
L’implication de l’élève dans une activité associative est donc encouragée, car au regard des finalités du système de formation, elle est potentiellement porteuse de développement d’autonomie, de prise de responsabilité et de risque, de créativité, de développement culturel.
A titre d’exemple, le panel des activités associatives concerne :
• La Junior-Entreprise : Mines Services ;
• Le Forum Mines-Télécom Nancy (anciennement Forum Est-Horizon) : organisation annuelle qui rassemble chaque année une centaine d’entreprises et accueille plus de 5000 étudiants ;
• Ted’X ;
• Mines Entrepreneurs
• Le Bureau des élèves et la quarantaine de clubs qu’il anime ;
• Les activités à caractère inter-universitaire ou inter-écoles : orchestre de l’Université de Lorraine, associations créées dans le cadre d’Artem-Nancy.

Compétences de l’ingénieur

Les capacités et compétences recherchées pour les ingénieurs diplômés ont été précisées par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI).
A partir de ces compétences générales, leur déclinaison spécifique mise en œuvre à Mines Nancy est précisée. Un tableau général indique quels sont les éléments pédagogiques qui permettent la formation à ces compétences spécifiques.
Connaissance et compréhension d’un large champ de sciences fondamentales
La formation ingénieur civil des mines vise à développer des capacités à gérer les systèmes complexes, qu’ils soient artificiels ou naturels, en utilisant au mieux la modélisation, l’optimisation par simulation, et la visualisation des données ou des résultats de simulation, pour comprendre, analyser, prévoir et communiquer efficacement avec divers interlocuteurs.
Aptitude à mobiliser les ressources d’un champ scientifique et technique liées à une spécialité
La formation ingénieur civil des mines vise à développer des capacités à mettre en œuvre des connaissances spécialisées issues de la recherche scientifique pour des applications technologiques, économiques ou financières dans les différents secteurs de l’industrie ou des services.
Maîtrise des méthodes et outils de l’ingénieur
La formation ingénieur civil des mines vise à développer des compétences méthodologiques pour la gestion optimale des systèmes industriels, des activités de services ou des organisations, et des compétences en sciences économiques et de gestion, nécessaires au pilotage des entreprises ou des organisations nationales ou internationales.
Capacité à s’intégrer dans une organisation, à l’animer et à la faire évoluer et capacité à opérer ses choix professionnels
La formation ingénieur civil des mines vise à développer des capacités affirmées de collaboration avec le monde professionnel de l’industrie, des services et des collectivités locales, issues de l’expérience, avec l’appui de la Direction des Relations Entreprises et Entrepreneuriat (DREE).
Aptitude à prendre en compte des enjeux professionnels et aptitude à mettre en œuvre les principes du développement durable
La formation ingénieur civil des mines vise à développer des capacités d’innovation et de pilotage des projets innovants dans les différents secteurs d’activités économiques, dans le respect des principes du développement durable et de la responsabilité sociétale, avec l’appui de la chaire ingénierie innovation.
Aptitude à travailler en contexte international
La formation ingénieur civil des mines vise à développer des capacités d’ouverture, issues de l’expérience, vers des collaborateurs ayant des compétences complémentaires comme celles du design ou du commerce, et vers des collaborateurs issus de la diversité des cultures étrangères, avec le soutien du Département des Langues et Cultures Etrangères, de la Direction de l’Action Internationale (DAI), les associations Artem-Nancy et Artem- Entreprises.
Aptitude à prendre en compte et à faire respecter des valeurs sociétales
La formation ingénieur civil des mines vise à développer des capacités à réfléchir et échanger autour des humanités (arts, lettres et sciences sociales), à découvrir et tenir compte de la diversité des cultures et des sociétés étrangères, de l’environnement économique et financier global, ainsi que des enjeux environnementaux.

La méthode d’enseignement

Une unité normale d’enseignement est composée d’une heure de «cours» et de deux heures de travaux dirigés.
L’étudiant, autonomie oblige, acquiert lui-même les bases de son enseignement à partir d’un guide d’apprentissage qui lui est fourni par l’enseignant (polycopié, ….). Le «cours» est ainsi pour l’essentiel une séance de pratique interactive de questions/réponses entre le professeur et les élèves.
Les travaux dirigés se déroulent en petits groupes de façon à favoriser l’apprentissage du travail en groupe et la créativité interactive.
Les travaux pratiques sont constitués, pour l’essentiel, par les projets et les stages qui représentent 40 % du temps global du cursus de formation de l’élève.
L’enseignant est, dans ces conditions d’exercice pédagogique, placé à l’Ecole des Mines de Nancy en situation de médiateur entre l’étudiant et les savoirs que ce dernier doit maîtriser : savoirs disciplinaires mais aussi savoirs pédagogiques. Il est en effet important que l’étudiant acquière des connaissances et qu’il comprenne le comment de cette acquisition.

L’évaluation des enseignements

Depuis plus de quarante ans, l’Ecole des Mines de Nancy pratique l’évaluation de la qualité de ses enseignements par les étudiants.
L’étudiant dispose à l’Ecole des Mines de Nancy d’un double système d’évaluation des enseignements.
• A la fin de chaque unité d’enseignement, il évalue individuellement l’enseignement reçu au travers d’une fiche d’évaluation fournie par l’enseignant de l’unité. Cette évaluation va essentiellement servir à l’enseignant pour ajuster, si besoin est, son enseignement.
• A la fin de chaque semestre les élèves-ingénieurs évaluent collectivement et globalement, grâce à une fiche d’évaluation standardisée, l’enseignement reçu. Les résultats de cette évaluation sont interprétés par la Direction des Formations qui en informe les Responsables de départements et les transmet aux élèves en accord avec la Direction des Etudes.

 

 

 

 

 

 

 

  • Aucune étiquette