Page tree
Skip to end of metadata
Go to start of metadata

FMS8AD

Théorie des jeux

 

Crédits : 3 ECTS

Durée : 35 heures

Semestre : S7

Responsable(s) :

Yannick Gabuthy, Professeur des Universités – Yannick.gabuthy@univ-lorraine.fr  

Mehdi Ayouni, Maître de conférences – mehdi.ayouni@univ-lorraine.fr

Mots clés :  Interactions stratégiques, Equilibre de Nash, Economie comportementale, Economie expérimentale

Pré requis : Aucun

Objectif général :  Exposer les concepts fondamentaux de la théorie des jeux et les mobiliser afin d’appréhender diverses situations d’interactions économiques (dans une 1ère partie) ; Etudier l’impact de facteurs psychologiques, émotionnels et cognitifs sur les comportements et l’issue de ces interactions (dans une 2nde partie)

Programmes et contenus :

La théorie des jeux est un outil d’analyse des interactions sociales dont l’objectif est de modéliser et comprendre les comportements sous-jacents à ces interactions. De très nombreuses situations économiques et sociales peuvent être appréhendées par cet outil, comme la concurrence entre les firmes, les mécanismes d’enchères, les relations de travail, le commerce international, les problèmes de partage de coûts, ou encore les stratégies de vote. Dans une 1ère partie, il s’agira de familiariser l’étudiant avec l’utilisation de cette « boîte à outils » via la maîtrise des concepts clés du domaine, à savoir les notions de stratégie dominante, d’équilibre de Nash, d’équilibre de Nash parfait en sous-jeux, etc. De nombreuses illustrations seront exposées dans cette partie, ce qui permettra de comprendre ce que cette boîte à outils est à même d’apporter à l’analyse des relations et phénomènes économiques. Dans une 2nde partie, les conclusions théoriques obtenues en amont seront interprétées au regard des tests empiriques effectués grâce à l’économie expérimentale. La méthode expérimentale nous permettra par ailleurs de mettre en lumière certains déterminants psychologiques, émotionnels et cognitifs des comportements. L’examen consistera en un test écrit.

 

Programmes et contenus :

La théorie des jeux est un outil d’analyse des interactions sociales dont l’objectif est de modéliser et comprendre les comportements sous-jacents à ces interactions. De très nombreuses situations économiques et sociales peuvent être appréhendées par cet outil, comme la concurrence entre les firmes, les mécanismes d’enchères, les relations de travail, le commerce international, les problèmes de partage de coûts, ou encore les stratégies de vote. Dans une 1ère partie, il s’agira de familiariser l’étudiant avec l’utilisation de cette « boîte à outils » via la maîtrise des concepts clés du domaine, à savoir les notions de stratégie dominante, d’équilibre de Nash, d’équilibre de Nash parfait en sous-jeux, etc. De nombreuses illustrations seront exposées dans cette partie, ce qui permettra de comprendre ce que cette boîte à outils est à même d’apporter à l’analyse des relations et phénomènes économiques. Dans une 2nde partie, les conclusions théoriques obtenues en amont seront interprétées au regard des tests empiriques effectués grâce à l’économie expérimentale. La méthode expérimentale nous permettra par ailleurs de mettre en lumière certains déterminants psychologiques, émotionnels et cognitifs des comportements. L’examen consistera en un test écrit.

Plan du cours (à adapter selon le rythme avec lequel le cours progresse) : 

I. Analyse théorique des comportements

1.1. Jeux statiques

Etude du concept d’équilibre de Nash (en stratégies pures et mixtes) ; Applications à l’analyse économique.

2.2. Jeux dynamiques et répétés

Etude du concept d’équilibre de Nash parfait en sous-jeux ; Applications à l’analyse économique. 

2.3. Quelques éléments de théorie des jeux coopératifs

Définition de la solution de Nash et analyse de la négociation sous l’angle de la théorie des jeux coopératifs.

II. Analyse expérimentale des comportements

2.1. Comportements individuels et sociaux

Définition des notions de biais psychologique et préférences sociales.

2.2. Politiques publiques comportementales

Etude de l’impact des biais psychologiques et préférences sociales sur le design des politiques publiques.

2.3. Une illustration avec le cas du marché du travail

Etude de la manière dont les acteurs sur le marché du travail (salariés et chômeurs) sont influencés par ces biais et préférences.

Références bibliographiques : 

Béal et Gabuthy (2018), Théorie des jeux coopératifs et non coopératifs. Application aux sciences sociales, De Boeck.

Eber et Willinger (2005), L’Economie Expérimentale, La Découverte.

Ferey, Gabuthy et Jacquemet (2013), L'apport de l'économie expérimentale dans l'élaboration des politiques publiques, Revue Française d'Economie, 28, pp. 155-194.

Gibbons (1992), Game Theory for Applied Economists, Princeton University Press.

Serra (2017), Economie comportementale, Economica.

Villeval (2016), L'économie comportementale du marché du travail, Presses de SciencesPo.

 


 

Compétences : 

Niveaux

Description et verbes opérationnels

Connaître 

 

Comprendre 

 

Appliquer 

 

Analyser 

 

Synthétiser

 

Évaluer

 

Évaluations :

  • Test écrit
  • Contrôle continu
  • Oral, soutenance
  • Projet
  • Rapport
  • No labels