Arborescence des pages
ConfigureOutils de l'espace
Aller directement à la fin des métadonnées
Aller au début des métadonnées

ARTEMS7AN / ARTEMS7AN

L'humain augmenté

Crédits : 4 + 4 ECTS

Durée : 22 séances

Semestre : S7 + S8

FICHE SYLLABUS DÉTAILLÉE ICN:



Responsable(s) :

Didier FASS (ICN), didier.fass@loria.fr - Département Environnement des Affaires

Laurent CIARLETTA, laurent.ciarletta@mines-nancy.univ-lorraine.fr

 

Thématique

Un thème : « l’humain augmenté ».

Deux dispositifs : drone et exosquelette.

Un atelier par projet en entreprise ou à l’hôpital et dans un laboratoire (LORIA).

Manipulation d’outils : objets intelligents connectés et mobiles, imprimantes 3D, imagerie numérique, simulation virtuelle… Rechercher et développer des solutions du futur pour « l’humain augmenté », les mettre en oeuvre, les tester !

Les exosquelettes au service de la médecine : la fabrication par impression 3D d’exosquelettes de contention ou de suppléance questionne les pratiques thérapeutique et de réadaptation en traumatologie et orthopédie.

Votre mission, si vous l’acceptez, sera de comprendre la problématique d’extension du corps appliquée à la conception (design) des prothèses et des orthèses médicales.

Vous serez amenés à proposer des solutions innovantes pour ces dispositifs (passif ou robotisé), à les produire en laboratoire et à les expérimenter avec des praticiens (médecins, ortho-prothésistes, kinesithérapeutes…) dans un service hospitalier.

Unmanned vehicle (drone) : la maturité des technologies de véhicules autonomes permet de concevoir de nouveaux services. Par delà la prise de vue ou la livraison de paquets, il est possible de penser le «drone» comme une extension des capacités de perception et d’action d’une personne.

Votre mission si vous l’acceptez sera de comprendre la problématique d’extension du corps et d’intégration humain machine dans le contexte de téléopération en environnement sécurité critique. Vous serez amené à proposer des solutions innovantes intégrant personnes, robots et des drones dans un contexte industriel.

Méthode pédagogique

L’atelier se déroule au LORIA, en relation avec une ou des entreprises partenaires, un ou des services hospitaliers du CHU de Nancy et la Faculté de médecine.

Une mission réelle de création et de conception confiée aux élèves, des séminaires avec des professionnels et avec des chercheurs :

– le temps de la découverte (« soyez des anthropologues sur mars ! »). De cette appropriation du thème de l’humain augmenté, les élèves dégagent des images, des éléments constatés qui selon eux posent problème et sont les sources potentielles de solutions innovantes pour chacun des dispositifs.

Les résultats de cet « audit » et des diagnostics font l’objet de présentations et de discussions avec les différents partenaires professionnels. À chaque séance, les élèves rédigent une note de synthèse des tâches effectuées et devant être réalisées lors de la séance suivante ;

– le temps de l’invention : vous formulerez de façon simple et compréhensible la question ou le problème qu’ils se proposent de résoudre.

Vous présenterez votre projet aux professionnels qui valideront sa pertinence pratique et sa maturité.

S’il est accepté, vous réaliserez avec l’aide du LORIA un cahier des charges, une simulation ou un prototype.

Évaluation

– semestre 1 : réalisée par les élèves eux-mêmes en concertation avec les responsables.

– semestre 2 : rendu de projet devant les professionnels partenaires et les responsables de l’atelier. La forme des livrables sera précisée chaque semestre.

 

Évaluations :

  • Test écrit
  • Contrôle continu
  • Oral, Soutenance
  • Projet
  • Rapport
  • Aucune étiquette